Jupe Salopette 115, burda Style 4/2017

J’ai récemment fait le plein de coupons de denim chez les coupons de St Pierre et je me suis donc mise à la recherche d’un patron qui me permettrait de coudre du jean. J’ai eu un petit cœur lorsque je suis tombée sur le patron de la jupe salopette 115, dans le Burda Style d’avril 2017. Voici la description dans le magazine : Grand favori des années 90, la jupe salopette revient très fort dans la tendance. Elle adopte ici un superbe coton imprimé façon grosse toile à matelas, et se pare de tous les détails du classique : surpiqûres, poche sur bavette, anneaux aux bretelles, poches italiennes et pressions sur les côtés. Une vraie it-pièce ! Illustration :

Selon Burda Style, le niveau pour coudre cette jupe salopette est seulement de 2 sur 4, je me suis donc lancée sans vraiment lire le patron, un peu trop sûre de moi. Ni une, ni deux, je décalque le patron en taille 19 (équivalent du 38 mais en stature 1m60) et je découpe des pièces de tissus, jean et doublure en rajoutant 4 cm au bas de la jupe. L’assemblage s’est très bien passé. Au début. Oui, vous voyez où je veux en venir. La jupe salopette se monte rapidement et je prévoyais déjà de la porter quand je suis arrivée au moment de coudre les parementures. Et là … mystère mystérieux, je n’ai toujours pas compris à ce jour ce que Burda attendait de moi. J’ai eu beau lire, relire et re-relire, impossible de comprendre les instructions de montage. J’ai donc « bidouillé » un peu comme je le sentais et le résultat sur les côtés, là où on pose les pressions, n’est pas au niveau de mes espérances. Enfin, comme disait ma prof de couture : « les gens ne voient pas » et c’est vrai qu’une fois portée, personne n’est allé mettre son nez sur mes parementures à pressions :-p

Les pressions se posent sur les parementures diaboliques. J’ai essayé de coudre au mieux les côtés mais la ligne ne couture n’est pas très droite. Tant pis, je m’en contenterai.

On voit bien que la ligne de couture n’est pas droite, même carrément oblique !! grr !

J’ai ajouté une étiquette thermocollante pour rappeler le tissu de doublure mais celle-ci s’est décollée dès le premier lavage. Je ne suis pas sûre de la remettre car je trouve qu’au final, elle contrastait trop !

Cette jupe salopette est une réalisation qui m’a donné du fil à retordre ((jeu de mot mouahaha). J’aime beaucoup le rendu final, qu’on peut porter été comme hiver et je suis vraiment très contente d’en être venue à bout. Par contre, c’est un patron que je ne recommande pas aux débutants. Mon plaisir a quelque peu été gâché par le montage de ces parementures et je ne pense pas recoudre ce patron un jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.