Pantalon M2209, My Image N. 24, Printemps/Eté 2022

Encore un projet issu du magazine My Image #24 ! Il faut croire que ce numéro m’a vraiment tapé dans l’oeil ! Cette fois-ci, j’ai choisi de coudre le pantalon M2209 ; il s’agit en fait plutôt d’un pantacourt, que l’on peut coudre en lin ou en viscose. J’ai choisi de couper une taille 38 mais j’ai entièrement revu le patron.

J’ai d’abord adapté le patron à ma stature en enlevant 8 cm dans la hauteur, de façon régulière (4 fois 2 cm). Les patrons My Image sont conçus pour une stature d’1m70 et l’ajustement de stature est obligatoire pour mon petit 1m60. Ensuite j’ai cousu ma toile dans un lin noir de chez Bennytex pour pouvoir ajuster en largeur. Cela m’a permis de constater qu’il fallait que j’enlève 1 cm de chaque côté des pièces dos et des pièces devant (j’enlèverai encore plus pour ma version en jean stretch). J’ai donc raboté mon patron et terminé ma toile qui se révèle être portable, chouette ! Pour info, je n’ai absolument rien compris aux explications pour coudre la braguette et je me suis donc référée au tuto du magazine Ottobre que j’avais utilisé pour coudre mon chino ordinary wednesday. Je vous le remets ici !

Voici ma première version, cousue en taille 38 :

Je n’ai pas ajouté d’élastique aux chevilles. Les explications pour coudre la ceinture sont plutôt nébuleuses et j’ai donc fait à ma façon : comme pour poser du biais, en insérant l’élastique à 10,5 cm du milieu devant. J’ai également préféré faire deux boutonnières avec deux petits boutons plutôt qu’un gros. Bien contente du résultat, je me suis lancée dans ma deuxième version.

J’avais en stock un jean stretch imprimé palmiers que j’avais acheté au marché au tissus dans le but de coudre un pantalon mais à l’époque, je ne maîtrisais pas la couture comme maintenant et le coupon a donc dormi plusieurs années plié dans mon placard. Malheureusement, ce tissu comporte aujourd’hui des traces blanches au niveau des plis. J’espère qu’à l’usage, l’ensemble du pantacourt se décolorera un peu pour atténuer le contraste. Mais j’ai désormais retenu la leçon : tissu coup de cœur ou pas, il faut le coudre tout de suite !

La couture de cette deuxième version s’est bien passée, je n’ai rencontré aucune difficulté. Comme mentionné plus haut, j’ai encore enlevé des cm dans la largeur des jambes car mon tissu est stretch.

j’aime beaucoup cette version et j’ai hâte que les beaux jours reviennent enfin pour pouvoir la porter. Et puis c’est chouette, en photo on ne voit pas (trop) le défaut de décoloration !

Enfin, last but not least, j’ai testé la version short dans un coton laqué de chez Bennytex. Là, je suis moins satisfaite du résultat, je trouve que le tissu est trop raide : ça crée des plis plutôt moches. J’espère que les lavages successifs assoupliront le tissu sans trop abimer le côté laqué (qui s’est déjà dégradé après un seul lavage, snif).

En ajoutant ces dernières photos je m’aperçois que j’ai fait un pli sur le devant et que j’ai cousu une pince plus longue que l’autre au dos, beurk… Je ne suis pas sure de porter cette dernière version !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.